Accueil
NOS PARTENAIRES
Les Crédits
Les assurances de prêts
Epargne et Prévoyance
Les Placements Financiers
Assurances Vie
Assurance de Prévoyance
Plan Epargne Retraite
Les SCPI
Immobilier Pinel
Immobilier en Nue Propriété
VIR en loi Malraux
Renseignez-vous au
06-50-34-37-33
Nous situer
Nous contacter
Renseignez-vous au
06-50-34-37-33

PER

Plan d'Epargne Retraite

Indépendants et professions libérales, pour préparer aujourd'hui votre retraite dans les meilleures conditions, choisissez la sérénité. Obtenez la garantie d'un complément de revenu en plus des pensions de vos régimes de retraite obligatoires, souscrivez à un PER Individuel.

Une liberté dans l'alimentation de votre contrat, vous avez le choix et pouvez :

- Effectuer des versements volontaires avec déductibilité ou non.
- Accueillir des montants issus de l'épargne salariale.
- Accueillir des versements obligatoires de votre ancienne entreprise.
- Transférer un ancien contrat (Madelin, PERP, PERE (art.83), PERCO, PER) ou contrat de même nature sur votre nouveau contrat.

Un complément de retraite en rente et/ou en capital :

- A la retraite, vous pourrez disposer librement de l'épargne constituée sur votre compte sous la forme d'une rente mensuelle à vie ou la récupération du capital ou un panachage des 2 modalités prévues.

Des retraits anticipés sont prévus :

Votre épargne vous appartient. Elle est en principe bloquée jusqu'au jour de votre passage à la retraite. 6 cas de déblocage anticipés ont été prévus par la loi :

- Accident de vie (décès du conjoint, invalidité, surendettement, expiration de droits de chômage, cessation d'activité).
- Achat d'une résidence principale.

Avantage fiscal : Les versements sont déductibles des revenus imposables.

 

Exemple chiffré

Un jeune actif agé de 35 ans a un revenu net imposable mensuel de 2300 €, sa tranche marginale d'imposition est à 30%. Il prendra sa retraite à l'age de 65 ans en 2050. Une simulation montre que sa retraite de base sera de 1058 €/mois soit 46% de son salaire.... Le nombre d'actifs étant en baisse perpétuelle, les retraites par répartition ne laissent aucun espoir d'une possible augmentation à terme, il étudie ce qu'un PER pourrait lui rapporter.

Il estime avoir besoin d'environ 1000 €/mois supplémentaires pour vivre sa retraite correctement. A 65 ans son espérance de vie sera de 20 années supplémentaires, il lui faudra donc (1000 x 12 x 20) = 240 000 € de capital pour répondre à cet objectif.

Sa capacité d'épargne mensuelle est aujourd'hui de 230 €/mois. Il pourra donc verser au crédit d'un PER d'ici 2050 la somme de (230 x 12 x 30) = 82 800 €. Ces versements déduits de son revenu imposable lui feront économiser 25 110 € d'impôt qu'il portera au crédit de son capital retraite. Une simulation faite avec un PER placé dans un fonds commun (SGAF Euro Growth Fund) donne pour résultat final l'espérance d'une rente PER mensuelle de 895 €.


Cet exemple montre qu'un PER peut offrir une bonne opportunité de revenu complémentaire pour le maintien du niveau de vie pendant la retraite, à condition de s'y prendre suffisamment à l'avance.

La constitution d'une épargne prend du temps.