Accueil
NOS PARTENAIRES
Les Crédits
Les assurances de prêts
Epargne et Prévoyance
Les Placements Financiers
Assurances Vie
Assurance de Prévoyance
Plan Epargne Retraite
Les SCPI
Immobilier Pinel
Immobilier en Nue Propriété
VIR en loi Malraux
Renseignez-vous au
06-50-34-37-33
Nous situer
Nous contacter
Renseignez-vous au
06-50-34-37-33

Devenir Propriétaire

EMPRUNTER

Pour la plupart des acquéreurs, le crédit est un passage obligé pour financer l'achat d'un bien immobilier. C'est un poste qui pèse lourd dans un budget et pour une longue. L'acquéreur s'endette souvent pendant 20 ou 25 ans.

Les frais liés au projet d'un achat immobilier sont nombreux : frais liés au prêt immobilier (frais de dossier, coût de l'assurance emprunteur, frais de garantie du prêt par hypothèque ou cautionnement ....) frais annexe liés à l'achat immobilier (frais d'agence immobiière, frais de notaire ....). Il est prudent d'évaluer les futures charges à venir : charges de copropriété, taxe foncière, travaux ....

Un point complet sur la situation financière de l'acquéreur avant la signature d'un compromis évitera les mauvaises surprises et sera un gain de temps pour tous. Une étude comptable donnera rapidement une vision des revenus et charges du client et déterminera les limites budgétaires de jusqu'où une banque suivra.

L'apport que pourra amener le client pour financer son bien servira au règlement des frais de notaire et de garantie (hypothèque caution) soit environ 10%, en général il n'en est pas demandé davantage, il est constitué des liquidités immédiates de l'emprunteur (épargne, PEL). Un montant d'apport supérieur permettra au client d'obtenir des conditions de prêt un peu meilleures, mais dans une période où les taux d'épargne sont bien supérieurs aux taux d'emprunt, il est recommandé aux emprunteur de conserver leur épargne.

Si l'emprunteur n'a pas d'apport, ce sera plus difficile mais rien n'est perdu, votre courtier dispose de cartes pour répondre au mieux à ce cas de figure. Certaines banques financent sous certaines conditions 110% du prix d'achat du bien.